Déplacement

Je suis en déplacement au 26 février inclus.

Durant cette période je reste joignable, mais dans l'incapacité d'effectuer des livraisons.

Les ouvrages que je publie apparaîssent temporairement "indisponibles" sur les sites d'Amazon et de la Fnac
Je reste en capacité d'accuser réception de toutes les autres commandes, elles seront expédiées le 27 février.

mardi 23 avril 2013

Critique littéraire de "Impressions de Bretagne"

Florence Houssais, auteur de "L'âme soeur", "Un an sans Élie" et "Je suis toujours une petite soeur", nous offre cette critique littéraire de mon recueil de haïkus, "Impressions de Bretagne"


Impressions de Bretagne


Stellamaris nous offre une corbeille de haïkus qui fleurent bon la Bretagne. Cette terre d’adoption, d’élection que Michel affectionne tout particulièrement pour la beauté de sa flore et de sa faune.

Vieil or des ajoncs
Seule touche de couleur
Sur la lande grise

Ce recueil se présente aussi comme une succession de marines qui recèlent toutes les senteurs et les clameurs du bord de mer.

Effluves marines
Varech, iode et goémon :
Cocktail vivifiant

Oiseaux chantant mai,
Doux clapot, silence… Un cri !
Mouette qui rit

Nous assistons d’ailleurs à une symphonie des sens qui s’associent ou se passent le relais quand l’un d’eux est obstrué.

Telline enfouie
Du pied je t’ai délogée
Saveur de l’été

Fleurs de cerisiers
Derrière une grille embaument :
Parfums évadés

Michel nous présente une Bretagne à la beauté sauvage et authentique, au climat vivifiant. Terre d’élection, d’inspiration, de respiration ; terre des légendes (Korrigans, fées) ; terre du quotidien (l’arsenal de Brest).

L’humour s’invite parfois au détour d’une chute. La section « été » est notamment plus amusante, plus insoucieuse.

Trente août, premier jour de l’été !
À la plage,
Rires et cris de joie…

Le dernier haïku s’achève sur une question, point de départ d’une nouvelle saison, d’un nouveau cycle. Nous retrouvons ici l’image nervalienne de la ronde de la vie.

Stellamaris a cueilli les bourgeons de la création. Sa poésie est libre comme le parfum des fleurs de cerisiers.

Florence Houssais

Haïku préféré :

Feuilles de décembre :
Quand l’épreuve est plus sévère,
La beauté explose !