Sélection du message

Absence

Bonjour, je suis absent jusqu'au 31 juillet. Pendant cette période : Je continuerai à avoir accès à mes mails et à pouvoir servir ...

mardi 4 septembre 2012

Critique littéraire de "Souvenirs du Berry", par Flormed

Flormed, auteur des "Pleurs de l'âme", nous offre cette critique littéraire de "Souvenirs du Berry"



Souvenirs du Berry

Ma première rencontre avec Domi fut, il y a quatre ans, sur un forum consacré à la poésie. Elle écrivait surtout en vers libérés mais avait un certain penchant pour la prosodie classique dont elle ne tarda pas à dompter toutes les lois. 


Nous avions alors entretenu une riche correspondance puis décidé de prendre, la main dans la main, les chemins, de nos jours désertés, de la versification telle qu'elle nous a été léguée par les illustres poètes et législateurs vénérés tout le long de l'histoire littéraire française.



Sur ces chemins fort épineux, Domi s'est toujours montrée d'un courage et d'une persévérance exemplaires ; pour elle, il n'existait pas d'obstacle infranchissable. Cette poétesse-née, qui force le respect, sait créer de belles images en mariant à merveille les mots, si simples soient-ils ; aussi ai-je beaucoup aimé son style puis ; ayant constaté qu'elle cherchait, sans tomber dans la banalité, la rime riche ; je l'avais surnommée : Dame des rimes.  


Ses "Souvenirs du Berry" qu'elle traduit ici en vers sublimes reflètent son amour pour ce territoire dont elle dit dans un chant royal à prendre comme exemple pour composer dans ce genre abandonné en notre temps : « Du Haut-Berry, j'ai fait mienne la terre. » Cette terre demeure sa source intarissable d'inspiration aussi bien par ses habitants et leurs traditions ancestrales que par sa nature variée dont elle a le secret de dépeindre les recoins pour en faire des tableaux que perçoit l'esprit à travers ses lignes magistralement ciselées.     



L'Art poétique qu'elle maîtrise et la douce musique berrichonne dont elle s'est imprégnée depuis son plus tendre âge lui apportent « un but dans la vie et une joie dans le partage... » comme elle le dit elle-même. Ce recueil est tel un chapelet aux graines de jade à dévider lentement, avec amour, et plusieurs fois pour en déguster le miel si doux qui en découle.Je vous laisse découvrir ces joyaux poétiques à lire sans modération aucune.


Flormed