Déplacement

Je suis en déplacement au 26 février inclus.

Durant cette période je reste joignable, mais dans l'incapacité d'effectuer des livraisons.

Les ouvrages que je publie apparaîssent temporairement "indisponibles" sur les sites d'Amazon et de la Fnac
Je reste en capacité d'accuser réception de toutes les autres commandes, elles seront expédiées le 27 février.

lundi 12 octobre 2015

Critique de Elle se prenait pour George Sand, de Thérèse Ruffault-Jombart

Thierry Moral, auteur de (Parenthèses), nous offre cette critique littéraire de Elle se prenait pour George Sand, de Thérèse Ruffault-Jombart

Elle se prenait pour George Sand

J'avais hâte de relire de nouveau Thérèse. L'attente n'était pas veine. J'ai découvert l'autre versant de la plume de l'auteur : le roman (en effet j'avais bien apprécié sa biographie de George Sand en poèmes). Un roman qui flirte avec le polar, le thriller et dont l'argument est suffisamment tordu pour qu'on souhaite absolument connaître la suite : "J'ai tué ma femme parce qu'elle se prenait pour George Sand". Je n'en dis pas plus. Vous l'aurez compris, il s'agit d'une enquête, menée en chapitres courts et concis, alternant avec des récits de l'histoire de ce drôle de couple en mode flash back. La biographie de la grande artiste se mêle très bien avec le décors de l'île de Ré et ses marais salants. Dans ce cluedo insulaire qui fait (fatalement) pas mal de bifurcations par le Berry, on apprend beaucoup de choses sur le sel, mais également le sel de la vie. Les personnages sont attachants, les décors bien plantés sans que ce ne soit trop lourd et les dialogues efficaces. L'enquête est dynamique sans être hystérique. Le tout est très pointu alors qu'on enquille les chapitres pour connaître coûte que coûte la suite. Bertolt Brecht disait à peu près "n'oubliez pas qu'il y a du plaisir à apprendre". Et bien ce plaisir il sait nous prendre et ne nous lâche plus. C'est très réussi. Bravo !

Thierry Moral